Vernissage de l’expo « Dé-paysages » par Raphaëlle Chaygneaud-Dupuy

Venez découvrir les oeuvres de Raphaëlle Chaygneaud-Dupuy !

RezoSocial est fier de vous convier au vernissage de la 1ère exposition organisée dans ses bureaux. Les salariés de l’entreprise d’insertion ont choisi un échantillon de collages tout format parmi l’œuvre de l’artiste plasticienne Raphaëlle Chaygneaud-Dupuy. Ce sera l’occasion de découvrir le travail de cette artiste émergente et de s’offrir un collage en cas de coup de cœur !

RDV le 10 mai dans nos locaux : 14-16 rue Soleillet, 75020 Paris.

  • 18h Ouverture de l’exposition au public
  • 19h Mot d’accueil d’Idriss Bennani, fondateur de RezoSocial et présentation de la série « Dé-paysages » par Raphaëlle Chaygneaud-Dupuy
  • 19h15-21h Cocktail proposé par l’entreprise d’insertion La Table de Cana

Quelques mots sur l’artiste

Raphaëlle Chaygneaud-Dupuy est une artiste plasticienne qui réalise des paysages surréels à partir de papier. Face à un monde devenu si complexe qu’il en parait flou, elle tente d’en faire sens par sa pratique artistique et littéraire. Elle place au cœur de son activité artistique une réflexion philosophique sur l’écologie et la place de l’humain dans le vivant. Dans une démarche d’accessibilité de l’art, elle propose ses œuvres à prix libre au-delà du prix minimum qui permet de couvrir ses frais.

Formée à la composition d’images pendant sa licence en cinéma, elle explore en autodidacte la pratique du collage depuis 2007. Pendant son école de management, elle s’oriente vers le cinéma d’animation, tout en poursuivant sa pratique artistique (collage et dessin). En vivant dans des pays anglo-saxons (Angleterre, Canada, États-Unis) elle découvre un autre rapport à l’art, très décomplexé : exposition en appartement, festival artistique dans les rues (elle participe au Market Street Festival) et mouvement des Makers. Revenue en France, elle s’investit dans un fablab, dont l’objectif est de démocratiser la création par l’accès à des outils de fabrication professionnels. Depuis août 2019, elle s’engage auprès d’entrepreneurs sociaux afin de faire grandir leurs initiatives pour une société plus inclusive. Son activité professionnelle nourrit sa vie artistique et inversement.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.